Les vérandas sont conçues comme de véritables pièces de vie accolées à l'habitation principale. Elles permettent de profiter au maximum du soleil.

On en construit à peu près 80 000 par an en France. La plupart du temps, elles sont adossées à une pièce de vie, salle à manger ou salon.

La véranda est de plus en plus vécue comme la pièce à vivre conviviale de la maison. En acier, en aluminium, en PVC et même en bois, cet écrin de verre permet de profiter du soleil tout au long de l'année.

Dans l'avenir, elles risquent de jouer un rôle de plus en plus important, notamment dans l'architecture des maisons passives.

Leur construction requiert beaucoup de technicité : étanchéité impeccable, ventilation optimale, ossature capable de résister aux intempéries (poids de la neige, vent, etc.). Il est donc souvent préférable de faire appel à un professionnel pour construire sa véranda.

Attention, si la surface de votre véranda dépasse 20 m2, un permis de construire est obligatoire, et cela, même si votre véranda ne comporte pas de fondations.



Le prix d'une véranda dépendra évidemment de sa surface, des matériaux utilisés ou encore de la nature du terrain pour la réalisation des fondations.

Pour une véranda de 20m2 maximum, ne nécessitant donc pas de permis de construire, il faut compter :
  - de 12 000 à 16 000 euros si elle est en aluminium
  - de 15 000 à 18 000 euros si elle est en bois
  - de 19 000 à 25 000 euros si elle est en acier